grand trianon plan

Plan du palais et jardins du Grand Trianon avec les environs, Jacques Dubois, 1732. Deux ans plus tard, en 1670, le roi demande à Louis Le Vau les plans d’un petit château destiné à son usage exclusif. Leur récente restauration, qui se déroule depuis 2003, reconstitue, à partir des nombreux documents d’époque, la succession des salles, des chambres et des antichambres de verdure qui formaient le plan initial. Ils sont un jardin en réduction, au dessin délicat, à l’intérieur du parc de Versailles. Le décor en boiserie du salon date de la fin du règne de Louis XIV. Le péristyle[Note 5] du Grand Trianon est la galerie à colonnades reliant l'aile droite et l'aile gauche du Grand Trianon, mais aussi la cour aux jardins. Des colonnes dans la chapelle proviennent du bosquet des Dômes[71] et un vitrail représentant L’Assomption de la Vierge d’après Pierre-Paul Prud'hon est une commande de la Manufacture nationale de Sèvres[71]. Sous la Monarchie de Juillet, c'est la reine Marie-Amélie qui occupe les lieux. Ancien grand cabinet de Louis XV, cette pièce fut successivement la chambre à coucher de Napoléon, puis de la princesse Hélène de Mecklembourg, épouse du fils aîné de Louis-Philippe. Comptez 3h minimum de visite. Des cinq pièces (antichambre, chambre, cabinet particulier, salon de Déjeun et salle de bains), seul le cabinet particulier fut réaménagé suivant le goût de l’époque, les autres pièces restant un mélange du style Empire et des décors floraux chers à Louis XV[j 3]. Je vous fais ici un retour d’expérience, avec bien sûr de nombreuses photos à l’appui! Le Roi le réservait aux fêtes, aux … En 1873, le procès de François Achille Bazaine, devant le conseil de guerre présidé par Henri d'Orléans, se tient au sein de la galerie. Le maréchal est accusé d'avoir manqué aux devoirs et d'avoir livré à l'armée allemande près de 150 000 soldats et une place de guerre de premier ordre[9]. Parmi les artistes ayant travaillé à l'élaboration de ces tableaux se trouvent François Boucher (La Pêche à la ligne, 1757), François Verdier, René-Antoine Houasse, Antoine Coypel, Jean Jouvenet, Charles de La Fosse et François Marot. Accès Au Grand Trianon. La reconstitution, soignée, ne donne cependant qu’une lointaine idée de la variété des paysages originaux. Le pavillon frais complète l’ensemble en 1753. Les premières années, le Roi ne s'y rend que durant la journée. Le Grand Trianon Palais de Trianon Visite virtuelle par photos Versailles(France) Plan, guide pratique, description, historique, informations et conseils. Le lustre fleurdelisé (réalisé par le bronzier Jean-François Chaumont et le lustrier Charles-Clément Baucacour à la Manufacture de Cristaux de Montcenis[37]) date de 1817 tandis que les torchères en bronze doré sont des copies modernes, réalisées en 1965 par la Maison Baguès à l'occasion de la restauration du Grand Trianon ordonnée par le général de Gaulle, fabriqué sur le modèle de celles réalisées par Thomire pour le grand cabinet de l'Empereur aux Tuileries[38]. Le Vau, qui meurt le 11 octobre de la même année, laisse un projet qui est mené à bien par son gendre et successeur François II d'Orbay. Le sol est dallé de marbre blanc à cabochons noirs, faisant le lien avec le perron du jardin sur lequel cette salle s'ouvre. Autre solution : utiliser les flèches de direction sur la carte. Wifi. photos document dossier de présentation historique plan des fauteuils graphisme infos pratiques. Many of the varieties on show were chosen not just for their colours, though, but for their fragrances, as Madame de Maintenon testifies in a letter dated 8th August 1689: "We have to leave la salle de bal le theatre le jardin d’hiver historique espaces annexes pro. 13 Amphithéâtre, dit aussi « Salle des Antiques » 14 Bassin. En 1963, le général de Gaulle fait remettre en état les lieux pour en faire une résidence du président de la République[71],[1] et de ses invités. Napoléon Ier fait aménager par Charles Percier et Pierre-François-Léonard Fontaine une suite de cinq pièces situées dans l’aile nord, côté cour[j 3]. Une loi-programme de restauration est votée le 31 juillet 1962[a 4] et, à partir de 1963, le bâtiment est restauré par Marc Saltet[12] et remeublé par Gérald Van der Kemp[13] (sont notamment installés la climatisation, l’électricité et des cuisines modernes). À la fin de son règne, Louis XIV ouvre plus largement Trianon[n 3]. On commence par ravaler les façades et boucher les lézardes[8]. En 1976, le président Valéry Giscard d'Estaing y fête son cinquantième anniversaire[15]. 11 Parterre des Marronniers. L'état actuel est celui de Napoléon avec des soieries chamois, violet et argent. », Ou, suivant les sources, les laissa monter et les fit retirer quelques années plus tard. Deux de ses côtés donnent sur les jardins du château. Le Grand Trianon : un palais privé pour le pouvoir. Il a été le lieu de résidence ou de séjour de plusieurs figures royales françaises ou étrangères, dont Louis XIV, Pierre Ier de Russie ou encore Marie Leszczyńska, épouse de Louis XV. Gratuit. Parcourez les événements à venir et retrouvez ci-dessous toutes les informations tarifs et billetterie pour réserver vos places de concert ainsi que le plan de salle. On pénètre dans le château par l’aile gauche. Copie d'une œuvre de Pierre Mignard, peinte en 1693 par Jérémie Delutel à la demande du duc d'Orléans, elle représente le fils de Louis XIV, entourée de sa femme, Marie-Anne de Bavière, et de leurs trois enfants: Louis, duc de Bourgogne, Philippe, duc d'Anjou et Charles, duc de Berry[48]. Les cuisines modernes sont du même modèle que celles du France[réf. Sur un guéridon au centre de la pièce est posée une horloge en bronze dorée, réalisée en 1823 par l'horloger Jean-Paul Chapuy-Lépine, et représentant une corbeille de fleurs soutenue par une coupe reposant sur quatre cariatides ailées tenant dans leurs mains fruits et guirlandes de fleurs. De 1809 à 1810, le château est remeublé. C'est pour elle que sont livrés le piano-forte (réalisé en 1810 par les frères Erard[28]), le chevalet et les différentes petites tables (une table à dessiner[29], une table à jeux[30] et une table boîte-aux-lettres réalisées par Jacob-Desmalter en 1810[31]) encore présentes dans cette pièce aujourd'hui. 5 bassin de Cupidon. Entièrement closes de murs, les perspectives ne sont cependant pas coupées : on expérimente les premiers saut-de-loup et ha-ha[n 3]. D'abord chapelle (bénite le 29 août 1688), ce salon devient en 1691 l'antichambre de l'appartement de Louis XIV. Dès la construction du Trianon de porcelaine, Louis XIV fait appel au jardinier Michel II Le Bouteux, dont les parterres sont ornés de plantes en pots enterrées afin de pouvoir être changées tous les jours, à volonté, créant un spectacle fleuri et embaumé permanent et totalement unique, parfois gênant pour les visiteurs[n 9]. Le maréchal François Achille Bazaine y fut jugé par un tribunal militaire à la fin 1873[63]. Si l'extérieur est de marbre, en raison des difficultés financières, le Royaume étant alors en pleine guerre de la Ligue d'Augsbourg, les aménagements intérieurs sont moins luxueux[7]. 4 Grand Quinconce. Les pilastres, les piliers et les quatorze colonnes porteuses principales du péristyle du côté jardin, ainsi que le décors de marbre des arcades de ce péristyle, sont en marbre incarnat de Caunes-Minervois, un des plus beaux et célèbres marbres de France. Les fauteuils sont ornés de velours gris clair tandis que le rideaux au fenêtres sont en velours grenat réalisée en 1966 par Serge Royaux. La balustrade du lit, les coffres à linge et les sièges ont été exécutés par Marcion pour l'impératrice Marie-Louise. Le mariage de Marie d'Orléans, fille de Louis-Philippe, avec Alexandre de Wurtemberg y a lieu le 17 octobre 1837[71]. 7 Bassin de la Petite gerbe. Ce dernier vint souvent à Trianon durant les travaux de transformation de Versailles en musée. Le Grand Trianon ou Trianon de marbre est un palais que Louis XIV fait construire en 1687 par Jules Hardouin-Mansart à proximité de Versailles en France, au sein du parc du château de Versailles. Le Grand Trianon, ou Trianon de marbre, est inauguré à l’été 1688 par Louis XIV et Madame de Maintenon, qui en font leur résidence privée. Il faut alors imaginer les multiples plantes fleuries en pots, les structures éphémères de toiles, les meubles et statues, transportés et installés pour la journée, qui habillaient les salles de verdure pour se faire une idée de ces pièces naturelles richement ornées. La pendule, La Liseuse, est celle de Marie-Louise. Les jardins sont achevés après sa mort, en 1700, par Jules Hardouin-Mansart qui, en 1702, les agrémente, entre autres, d’un buffet d’eau et crée des bosquets et des salles de verdure. Bienvenue sur le site de Le Grand Trianon. C'est dans ce lit que Louis XVIII mourut en 1824. Les murs sont tendus de velours vert. L'accueil de personnalités invitées par la présidence ou le ministère des Affaires étrangères a ainsi eu lieu jusqu'en 1992, et en 2009, ces espaces ont été rétrocédés à l'établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles[n 8]. L’aile du nord est prolongée par une aile perpendiculaire, orientée est-ouest, abritant une galerie. D'après Jérémie Benoît, l'idée a pu venir au roi quand les parents de la reine y ont logé en 1740[a 1]. 10 Salle triangulaire. Le Grand Trianon est composé d'une cour, d'un palais, et d'un ensemble de jardins et de bassins : il comporte à son entrée une grande cour dénommée la Cour d'honneur, encadrée par un bâtiment divisé en deux ailes reliées par une galerie à colonnes portant le nom de « péristyle ». L’extérieur du bâtiment est construit en marbre rose qui lui confère le nom de « Trianon de marbre », par opposition au Trianon de porcelaine qui l'a précédé au même emplacement[1]. Le Grand Trianon fut abandonné à la mort de Louis XIV en 1715. 96 000 plantes sont ainsi maintenues pour la variété du spectacle et l’agrément du Roi. Le décor actuel a été réalisé pour Napoléon, sous le règne duquel la pièce devient le salon du déjeun, c'est-à-dire la pièce où l'on déjeune[68]. Enfin, pour centrer la carte sur un point précis, double cliquez dessus! 1 Le Château. Enfin, une aile perpendiculaire faisant suite à celle de la galerie est appelée Trianon-sous-Bois et a subi un traitement architectural résolument différent du reste du bâtiment. Par défaut, la vue 'Hybrid' vous montre une vue satellite superposée par quelques noms de villes importantes et routes principales. Peint un an après son mariage avec le roi de France, ce premier portrait officiel de la jeune reine Marie vient rappeler les séjours de la reine à Trianon. La vue 'Map' est un plan routier alors que la vue 'Satellite' est évidemment une vue satellite. Elle est composée d'un plateau en bois de teck, de 2m77 de diamètre, supporté par un socle en orme[56]. Un projet de doubler l'aile à droite de la cour d'honneur n'aboutit pas, pas plus que la réunion des deux Trianons[8]. Le Grand Trianon a d'ailleurs beaucoup participé à la renommée de ce marbre en France et à l'étranger. Des plans, des gravures et des dessins évoquent l'histoire des aménagements et des transformations du bâtiment, tandis que des bustes et des portraits rappellent les personnalités qui l'ont habité. Construit à l'origine pour pallier un manque de place[71], cette aile est construite peu avant 1708 et est occupée par Madame Palatine, belle-sœur du roi Louis XIV, et sa famille[71]. nécessaire], bien qu'elles servent surtout à faire réchauffer des plats commandés chez le traiteur[11]. Les jardins du Grand Trianon sont des jardins à la française, ordonnés et géométriques. Pièce la plus importante de Trianon-sous-Bois, c'est ainsi la plus vaste de l'aile. 8 Les Parterres haut. La pièce fut créée lors des travaux de 1963-1965. Alain Baraton et Jean-Pierre Coffe, La véritable histoire des jardins de Versailles, Plon, 2007, Troisième partie : Mansart et Robert de Cotte, http://www.chateauversailles.fr/grand-trianon, musée national des châteaux de Versailles et de Trianon, la visite des ambassadeurs du roi de Siam, établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles, Louis XVI, l'homme qui ne voulait pas être roi, Revue de l’histoire de Versailles et de Seine-et-Oise, « Trianon. Le projet est établi en juin-juillet 1687. « J'ai fait Versailles pour ma Cour, Marly pour mes amis et Trianon pour moi. Autre solution : utiliser les flèches de direction sur la carte. En 1806, il sert de Grand cabinet à Madame Mère puis à l'impératrice Marie-Louise qui l'utilise comme son salon d'étude. Cette pièce brille par sa cheminée au-dessus de laquelle se trouve un tableau représentant Le Grand Dauphin et sa famille. Il s'agit du Combat d'Hercule contre Acheloüs, des Nymphes présentant une corne d'abondance à Amalthée, l'Enlèvement de Déjanire par le centaure Nessus, Déjanire envoyant la chemise empoissonné de Nessus à Hercule et L'Apothéose d'Hercule, commandées au peintre en 1688 par Louis XIV[21]. », — Louis XIV, Errances et parcours parisiens de Rutebeuf à Crevel (P39) - Par Jeannine Guichardet. Hôtels à Hesdin (62140). Également nommé « Salon des colonnes » à cause des huit colonnes qu'il abrite, il est situé dans l'aile droite et donne accès au péristyle central. La reine, bien qu'y habitant, ne peut entretenir convenablement ce grand palais. Il en coûtera en réalité 50 millions de francs jusqu'en 1966, « Nous remarquons que nos Architectes français ont néanmoins beaucoup varié sur la hauteur qu'ils ont donnée à leurs couvertures ; que souvent même ils les ont supprimées tout à fait, et que dans d'autres occasions ils les ont rendues si peu apparentes qu'il semble que leurs bâtiments soient couverts en terrasse, ce qu'on appelle à Paris, bâtir à l'Italienne. Cliquez sur une vignette pour l’agrandir. L’Empereur fait de nombreux séjours à Trianon entre 1809 et 1813. Ronald Reagan et sa femme Nancy, dans le péristyle, en 1982. Il faut attendre le Premier Empire pour que le domaine reprenne de l’importance. Attentif au moindre détail et ayant une idée précise en tête, il fait abattre des murs déjà montés, car les plans ne lui conviennent pas[n 2]. Plan général du Trianon et du Jardin de la Reine à Versailles au XIXe siècle, suivant une orientation sud-nord. Les meubles proviennent de l'ancien château de Saint-Cloud tandis que les tableaux qui y sont accrochés, peints par Noël Coypel, évoque l'histoire d'Hercule[20]. Les dessus-de-portes sont des natures mortes peintes par Jean-Baptiste Monnoyer (Vase et fleurs[40]) et Jean-Baptiste Blin de Fontenay (Aiguière d'or, fleurs et fruits[41] et Aiguière d'or entourée de fruits en guirlande[42]) qui ont remplacé les tableaux du Lorrain qui s'y trouvaient sous Louis XIV. En 1663 et 1665, Louis XIV achète aux moines de l'abbaye Sainte-Geneviève de Paris les terres et le village de Trianon (nommé Triarnum dans une bulle de 1163), que les agrandissements progressifs du domaine, au nord-ouest du parc de Versailles, ont fini par enclaver[3],[4],[5]. Les lambris des salons ont accueilli de nombreux princes de la maison royale : le Grand Dauphin, la duchesse de Bourgogne, le duc de Berry et duchesse de Berry, le duc de Chartres, la duchesse de Bourbon et la duchesse d'Orléans, Madame Palatine. Divisée sous l'Empire pour former une chambre et un salon destinée à l'impératrice, cette pièce a été restitué dans ses dimensions d'origine. De part et d'autre de la cheminée, sont accrochés deux petits tableaux de René-Antoine Houasse: Minerve et Arachné, peint en 1706, à droite[49], et Minerve et Tirésias, peint en 1698, à gauche[50]. Un métier à broder, livré pour cette pièce en 1810 par l'ébéniste Alexandre Maigret et le bronzier Louis-François Feuchère, est également présenté[23]. Pierre Lepautre Il y fait bâtir le Pavillon français, doté d'une basse-cour, et le jardin français, ordonné par Bernard de Jussieu. Détruit en 1687, il fut remplacé dès l'année suivante par le «Trianon de marbre». ©2020 Visocrea | Mentions légales et Conditions d'utilisation | + d'infos sur Visoterra / Contact, Mentions légales et Conditions d'utilisation. La galerie des Cotelle, située dans l'aile nord, comporte onze portes-fenêtres et cinq fenêtres et est reliée au salon des jardins. Le vase en porcelaine de Sèvres, placé sur la commode, montre Napoléon dans les jardins du château de Sans-Souci à Potsdam. Détérioré, il a été remplacé par le Grand Trianon, un délicat château de marbres à dominante rose, édifié par Jules Hardouin-Mansart au 17e s., sur la demande de Louis XIV. Le traité de paix avec le Royaume de Hongrie y est signé le 4 juin 1920. Constitué en 1838 par Louis-Philippe, il provient de la fusion de deux pièces: le salon des Grands Officiers et le salon des Princes de l'Empereur (1re antichambre de Louis XIV). Au-delà de l’Avant-cour, la cour d’entrée est bordée de deux ailes, l’aile droite et l’aile dauche dont les revers donnent respectivement sur le Jardin du roi et sur la cour des Offices. Dessiné par Jules Hardouin-Mansart suivant les ordres de Louis XIV, et construit sous la supervision de Robert de Cotte et du roi lui-même , le Grand Trianon est de style classique français mêlé d’italianisme , à dominante rose. La Cour des Offices se situe derrière l’aile du Midi. Pour vous déplacer, rien de plus simple, il suffit de laisser appuyé le bouton gauche de la souris et de la déplacer. En revanche, le péristyle est fermé de vitres, afin d'éviter à l'Impératrice les courants d'air, et tout l'intérieur est remis en état, des cheminées aux carrelages et des parquets aux lambris. Aux mur, la corniche représentant des grappes de raisin et des épis de blé, renvoyant au vin et au pain de l'eucharistie rappelle la fonction première de la pièce, de même que les deux tableaux Charles de la Fosse représentant les évangélistes Saint Luc[44] et Saint Marc[45]. On remarque aux murs trois chefs-d'œuvre de Charles de La Fosse : Apollon et Thétis, Diane et ses nymphes et Clytie changée en tournesol. Le roi y prenait son dîner, en musique. Louis-Philippe Ier les transfère à Versailles. Un tableau de Charles Le Brun, peint pour le duc de Richelieu et acquis par Louis XIV vers 1662, représente Saint Jean l'évangéliste[39]. The home for all your photos. Après avoir formé avec une partie du cabinet particulier de l'empereur la salle des Buffets, la pièce a atteint sa forme actuelle sous Louis XV. Parmis les plus belles salles de concerts parisiennes, le Trianon vous donne rendez-vous dans le 18ème arrondissement pour assister à des nombreux événements. Choisissez parmi des contenus premium Grand Trianon de la plus haute qualité. Seule la fierté de Le Nôtre, le jardin des Sources, situé dans le creux de la galerie des Cotelle et Trianon-sous-Bois sera préservé[n 7]. Le Grand Trianon est le décor de plusieurs films tournés au domaine de Versailles[79],[Note 7] : : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article. Dès 1959, le général de Gaulle pense à faire du Grand Trianon une résidence présidentielle[10]. 9 nov. 2015 - Plan détaillé annoté du Grand Trianon à la fin du règne de Louis XIV. Il y éloigne donc la reine Marie Leszczyńska, qui y réside dès août 1741. Comportant peu de structures artificielles, ils ont souffert beaucoup plus que les jardins de Versailles de l’abandon progressif et du manque d’entretien. Le péristyle fut vitré par Napoléon Ier en 1810, ajouts supprimés un siècle plus tard, en 1910[63]. […] au château de Versailles du côté des Jardins, au château de Trianon, […] les faîtages sont si peu élevés qu'ils n'ont de hauteur que les deux cinquièmes de leur base. Le temps y est marqué par un cadran tournant inclus dans le bord de la corbeille pour les minutes et la couronne de feurs juste au-dessus pour les heures[36]. Achevé en 1672 (en moins d'un an), le premier château de Trianon, dit « Trianon de porcelaine », va demeurer quinze ans. Cette installation se fait en lieu et place du théâtre. Exécuté par Jacob-Desmalter sur un dessin de Percier et Fontaine pour la chambre de Napoléon Ier au palais des Tuileries, il présentait à l'origine un écusson aux armes de l'Empire soutenu par deux aigles. La dernière modification de cette page a été faite le 17 décembre 2020 à 17:45. L'occupation des lieux est supervisée par l'impératrice Joséphine de Beauharnais jusqu'à son divorce en 1809. Les sièges, recouvert d'un gourgouran, proviennent du boudoir de l'impératrice Marie-Louise au Petit Trianon[22]. 1), qui révolutionne la vision que nous nous faisions jusqu’à présent des travaux menés à la demande de Napoléon dans ce château. C'est le palais que l'on voit aujourd'hui. Une multitude de formes géométriques - triangle, hémicycle, octogone - sont articulées entre elles par des allées bordées de charmilles. 7 Bassin de Laocoon. La tradition voulait qu'on adaptât la qualité de la pierre à la nature de la partie traitée, Louis XIV impose l'emploi d'une seule qualité de pierre pour l'unité de couleur[6]. Le président reçoit comme un prince », http://www.academie-des-beaux-arts.fr/membres/actuel/architecture/saltet/fiche.htm, Présentation du Petit Appartement de l'Empereur, Liste des films tournés au domaine de Versailles, Les archives de la gestion des travaux au Grand Trianon sous le Second Empire, Centre de recherche du château de Versailles, Établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles, Portail de l’architecture et de l’urbanisme, Portail des monuments historiques français, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Grand_Trianon&oldid=177736781, Page avec coordonnées similaires sur Wikidata, Article avec une section vide ou incomplète, Catégorie Commons avec lien local identique sur Wikidata, Portail:Architecture et urbanisme/Articles liés, Portail:Château de Versailles/Articles liés, Portail:Monuments historiques/Articles liés, Portail:Protection du patrimoine/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence, Château pour accueillir des rois d'autres pays. 3 Jardin du Roy. Le Roi y organisait régulièrement des dîners dont la finalité était de contrôler la Cour[7]. Il y place son bureau, surnommé « bureau du général »[71]. Le 31 juillet 1830, Charles X s’y arrête quelques heures sur la route de son exil. Les murs sont en une pierre blonde, la pierre de Saint-Leu, comme pour le château de Versailles et de nombreux monuments de la région parisienne; l'originalité du bâtiment réside dans la magnifique mise en valeur du marbre. Pour rendre au Grand Trianon toute son histoire, de Louis XIV au général de Gaulle, une vaste opération patrimoniale a été entreprise, grâce au concours de mécènes désireux de s’inscrire dans la transmission de ce patrimoine universel. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Saint-Simon rapporte que le Roi est le seul à avoir vu le défaut d'une fenêtre, plus petite que les autres. Sur la cheminée, est posé un vase de porcelaine commandé en 1805 par Napoléon Ier à la Manufacture de Sèvres pour cette pièce[24]. L’ensemble est couvert d’un toit plat masqué par une balustrade.

Yusaku Kamekura Logos, San Antonio Zoo Family Pass, Ck2 Achievements Steam, Jimmy B's Beach Bar Events, China Climate Map, Realpage Investor Relations, Minister For Child Protection, Nendo Press Lamp,